venerdì, marzo 23, 2007



L'oiseau que tu croyais surprendre
battit de l'aile et s'envola;
l'amour est loin, tu peux l'attendre,
tu ne l'attends plus, il est là.
Tout autour de toi, vite, vite,
il vient, s'en va, puis il revient;
tu crois le tenir, il t'évite,
tu crois l'éviter, il te tient!

Carmen
Opéra en trois actes par Henri Meilhac et Ludovic Halévy
tiré de la nouvelle de Prosper Mérimée
Musique de Georges Bizet

Nessun commento:

Posta un commento